Lorsque l'on ouvre une malle dans un grenier, on y trouve tout un tas de trésors, de souvenirs, mais surtout des vieilles photos.Maman conservait toutes les siennes dans une vieille valise verte.Cette valise est restée longtemps intacte, je l'ouvrais de temps en temps pour remonter le temps, et puis le scrap est entré dans ma vie et j'ai toute de suite sû ce que j'allais en faire.Ce blog sera donc mon grenier à scrap pour Philippine et Louis, mes petits-enfants.Ils y retrouveront leurs ancêtres.

dimanche 30 mai 2010

Bonne Fête

Pour toutes les Mamans, Bonne Fête.

mardi 11 mai 2010

Sortie mémorable

Encore une page du côté paternel de Florence.

Cette photo date de 1909, elle a été prise à Courtenay, lieu de naissance de ton arrière-grand mère paternelle.
Si l'on tire la petite carte postale, on peut lire, écrite par la main de ta grand-mère, la légende suivante.

"Courtenay 1909.
Mon grand-père Legout (debout)
Ma tante Désirée,
Ma grand-mère Legout et sa fille tante Irène (45 ans),
debout derrière le chauffeur : Henri Lescure (3ans).
Maman était restée à la pension (elle avait 14 ans) elle aurait aimé être là en cette sortie mémorable."




Quel bel équipage, cette photo de famille, fait penser à ces cartes postales anciennes que l'on trouve sur le net .

Belle représentation de la bourgeoisie du Loiret au début du siècle dernier.
Ces Dames devaient tenir leurs beaux chapeaux , même si la vitesse du bolide n'était pas importante.

samedi 8 mai 2010

Beau Jeune Homme


Eh oui, me direz-vous, qui est ce beau jeune homme à la fière allure ?
Eh bien c'est le Grand-Père paternel de ma fille Florence. Il avait 18 ans sur cette photo en 1943.
J'aime beaucoup les bottes lacées et le pantalon !!!

Il avait repris la boucherie familiale du petit village de Saint Martin d'Ordon dans l'Yonne.
Mes parents avaient acheté une maison de campagne dans ce village , située juste en face la boucherie, et je me souviens petite -fille, j'entendais ce Monsieur siffler comme un rossignol le matin, lorsqu'il préparait sa viande.

Il fut ensuite marchands de bestiaux , un chevillard, et puis surtout il allait dans les fermes des environs tuer le cochon et faire de la charcuterie, mais il faisait surtout un excellent boudin noir, depuis je n'ai jamais pu retrouver le goût de son boudin.
Pour les fêtes de fin d'année, il nous régalait avec son boudin blanc au Banyuls, ah il fallait voir le nombre de personnes qui défilaient pour en acheter.

C'était un personnage, Roger, "Popome" comme on le surnommait, fort en "gueule", le caractère bien trempé, mais surtout d'une grande gentillesse et d'une soif de vivre qui lui faisait aimer la bonne chère, le bon vin, le jeu, et les bonnes blagues.
Il faisait des tournois de belote, de tarot qu'il gagnait souvent d'ailleurs. Il excellait aussi dans le jeu de Dames. Le dimanche il faisait son tiercé, eh oui la vie des hommes de la campagne.

J'avais une tendresse particulière pour ce grand-père qui adorait ses petits-enfants.
Il était né un 11 septembre 1925 et nous a quitté en 1997.

samedi 1 mai 2010

Bon 1er Mai.

Que cette journée soit remplie de plein de petits bonheurs pour vous et votre famille.

Bon 1er Mai.